Safari urbain dans la ville des autoroutes

LAUR

Le mot „ranger” évoque pour de centaines de millions du monde ceux du Yellowstone Park (grâce á Hanna & Barbera e Yogi Bear), qui protègent la nature. Cette mission est suivie depuis sept ans à Los Angeles, ville des autoroutes, où on dit: „Si tu n’a pas de voiture, tu es perdu” (Rappelons-nous du clip célèbre L.A. Woman des Doors).


Qu’est-ce qu’on peut faire là du safari urbain?
Même dans une ville tellement motorisée on peut enseigner le respect de la nature.  Par exemple, par l’organisation d’excursions pour faire découvrir aux touristes (mais aussi aux résidents) le merveilles naturelles de la ville. Les LosAngeles Urban Rangers (LAUR) se changent en cicérons pour voir le fleuve de L.A., la faune et la flore des plages, les lieux où on entend les grenouilles. Mais ils font aussi des cours d’orienteering (sport pour toute la famille), s’engagent á la prévention des incendies (un vrai cauchemar pour la Californie).


Les LAUR sont actifs depuis 2004 (ils ont commencé sur le plage de Malibu) grâce á quatre professionnels du secteur forestier. Puis ils ont recruté des artistes, des architectes, des journalistes, et des freelance. Leur formation est civile, privée et volontaire, pour adhérer il suffit d’accomplir un cours et de respecter le règlement de l’association. La crise les a portés plusieurs fois à un pas de la faillite, mais les Rangers continuent à patrouiller les avenues à l’ombre de Hollywood bien que les donations et les financements sont notablement diminué pour les initiatives de ce genre.

10 September, 2011