Nous voulons nos extra-terrestres!

Roswell
L'alien présumé de Roswell, 1947

Au commencement c’était l’invasion de l’Amérique par les martiens mise en scène par Orson Welles. Puis, neuf ans après „La Guerre des mondes”, en 1947 nacquit le mystère de Roswell. Aprés plusieurs décennies, le cinéma a eu aussi son mot à dire avec „Rencontres du troisième type” (Steven Spielberg, 1977), „Alien”  (Ridley Scott, 1979)? et E.T. (encore de Spielberg, 1982). Et la science se laisse conduire (ou tromper) par la science-fiction. Nous n’arrêtons pas d’attendre les signaux des extra-terrestres.


L’Allen Telescope Array, le plus grand point d’observation du planète consacré à la quète des signaux extra-terrestres a cessé de fonctionner depuis le mois d’avril. La crise économique, le manque de fonds ont conduit à la fermeture du radiotéléscope de Californie. Mais maintenant, grâce à l’Université de Berkeley et son programme SETI (Search for Extra-Terrestrial Intellingence) on peut esperer que la recherche reparte de contributions privées.


L’initiative nacquit en 2001 de Paul Allen, cofondateur de Microsoft, qui avait garanti 13,5 millions de dollars pour financer le project portant son nom. Conçu par Frank Drake, fondateur de SETI, Allen Telescope Array est un réseau complexe de 350 antennes au services 24 heures sur 24 à scruter le cosmos à la recherche des signaux sonores arrivant de l’univers. Mais le radiotéléscope n’a repéré aucun signal depuis sa mise en fonction en 2007, e les fonds pour tenir la structure en vie sont taris.

Mais un tel projet ne doit pas mourir. Il y a deux mois, Berkeley ha commencé une collecte de fonds, et des dons privés sont arrivés déjà 200 mille dollars, suffisants pour faire repartir le project et pour le tenir en activité au moins jusqu’á la fin de l’année. Parmi les donateurs se distinguent Larry Niven écrivain de science-fiction, l’actrice Jodie Foster e l’astronaute Bill Anders. Anders fut membre de l’équipage de Apollo 8, le premier astronef qui a fait le tour de la Lune le 24 décembre 1968, ce fut lui qui a fait la célère photo „Levée de la Terre” (Earthrise), devenue icone des „verts”.

Peut-être il faudrait essayer d’autres méthodes. Drake même propose la réalisation d’un radiotéléscope sur le côté „obscur” de la Luna, un point „propre” du Systême solaire, exempt des radiations electromagnétiques terrestres qui ne font qu’augmenter.


Naturellement il y toujours beaucoup de sceptiques. Les experts de l’exobiologie affirment que „nous sommes seuls dans l’Univers”, dans le sens, que les évènements qui nous ont conduit d’une forme probiotique jusqu’au homo sapiens, les circonstances de la Terre étaient nécessaires. Pour eux même pas la découverte d’une centaine d’exoplanètes signifie qu’il y ait des manifestations d’intelligence pareilles à celles de l’homme. Cependant il n’excluent pas l’existence de bactères extra-terrestres même dans notre système solaire, et on continue à discuter s’il y ait des traces de micro-organismes venant de l’espace sur quelques-uns des météorites tombés sur la Terre. On étudie de plus en plus le comêtes aussi, comme „les messagers de la vie”. Dans beaucoup d’eux on a trouvé des molécules organiques, renforçant l’ipotèse de la panspermie, selon laquelle la vie est arrivée sur la Terre de l’extérieur.

En tout cas, si un jour arrivait un signal de l’Univers, ce serait le plus grand „breaking news” de l’Histoire.

10 September, 2011