Rire contre la douleur

Charlie Chaplin
Charlie Chaplin

Charlie Chaplin dit: „L’Homme est le seul d’avoir le don du rire. Et l’Homme est le seul à savoir, qu’il mourra. Pour cela il est capable de rire et il déroute ainsi sa pensée de la mort.” Selon une recherche britannique le rire en compagnie hausse le seuil de supportabilité.


C’est une question purement physique –  expliquent le prof. Robin Dunbar, chef de l’institut d’antropologie sociale et culturelle de l’Université d’Oxford et ses collègues sur Proceedings of The Royal Society B: quand une attaque d’un fou-rire, qui fait preque mal, nous prend, l’effort physique nous laisse épuisés, faisant relâcher de l’endorfine, substance analgésique produite par le cerveau ayant des facultés semblables à la morphine et de l’opium. Naturellement, observent les savant, à la rigeur qu’on se limite pas à un sourire timide, mais se laisse vraiement aller.


Dans ce cas une série d’exhalations se produit et facilite l’émission des hormons du bien-être. Le fait que seul ce type de „fou-ríre” déchaine la production d’endorfine est probablement le résultat de l’évolution, qui a favorisé la socialisation de l’homme: autres recherches, rappellent les savants, ont prouvé qu’on rit beaucoup plus souvent – jusqu’á 30 fois de plus – en compagnie, que seul.

A transformer la bonne humeur en médicament il faut peu: selon les observations du prof. Dunbar et collègues, il suffit de regarder un programme comique à la television pendant 15 minutes. Ils ont étudié les réactions des groupes de volontaires à qui ils ont fait voir des clips de Friends ou des Simpson, ou spectacles comiques en direct ou bien il regardaient de la matière neutre, comme des programmes sur la nature ou du golf.

On a mesuré leur niveau de tolérance avant et aprés. Ceux qui ont éclaté de rire en compagnie en regardant des vidéo comiques, ont montré une tolérance à la douleur d’à peu près dix fois supérieure aux autres. Les savants ont exclu que cela dépende d’un sens générale de bien-être, ils l’ont attribué au rire lui-même.

Les chercheurs soulignent particulièrement l’aspect social. „Oeu de recherches s’occupent des cause du rire et à la rôle du rire dans la société” – a expliqué le professeur Dunbar, convaincu du fait, que „le rire joue une rôle si importante dans notre vie est à cause des lien affectifs et de camaraderie qui s’activent á la suite de l’émission d’endorfine.”


La douleur, la vie dure est plus supportable non seulement à ceux qui rient, mais aussi à ceux qui font rire. Il est signifiant que beaucoup des grands comédiens du 20. siécle, de Chaplin à Groucho Marx, de Walther Matthau à Leslie Nielsen sont mort à plus de 80 ans. Les deux recordsman sont les americains GeorgeBurns et Bob Hope, tous les deux ont vécu leur 100 ans. La troisième place revient à Norman Wisdom, alias Pitkin, avec ses 95 ans.

20 September, 2011