Mal de wireless

Mal de wireless


Cinq  % des américains déclarent de souffrir d’hypersensibilité électromagnetique (Ehs), un trouble pas encore reconnu par la médicine officielle et causé par l’exposition aux champs produits par les téléphones cellulaires, les dispositifs wireless et par un appareil électronique quelconque.

Ses symptômes sont l’hémicranie, convulsions musculaires, difficultés de concentration et fortes douleurs à la poitrine qui peuvent rendre la vie un enfer véritable.


Même l’Agence internationale pour la recherche du cancer (Iarc), de l’Organisation mondiale de la santé a declaré en mai 2011 que l’exposition au radiofréquences est un cancèrogène possible pour l’homme à la base d’études effectués sur tumeurs cérébrales latérales, ou bien développées sur le même côté de l’usage du céllulaire.


De son côté la Ctia Wireless Association, qui réunit les industries engagées dans la télécommunication sans files, a fait savoir, que les dispositifs wireless avec les emissions établies par la loi ne causent aucun problème à l’organisme humain et ne soumettent les citoyens à aucun risque.


La OMS même, reconnaissant les sympômes comme authentiques, a fait savoir que „l’hypersensibilité électromagnetique n’a pas une claire critère diagnostique et il n’existe aucune base scientifique qui lie les symptômes de Ehs aux expositions de ces ondes. En plus, il n’y a pas de  diagnostic médical il n’est pas clair s’il ne s’agît pas d’un problème médical singulière.


Selon les experts il est toujours conseillable de réduire au maximum les communication sans files dans les lieux fermés, comme à la maison et dans les écoles, surtout s’il y a des enfants, plus susceptibles aux radiations à cause de l’épaisseur mineure de leur paroi crânière.


En ce qui concerne les inévitables conversations au cellulaire, il est mieux d’éviter de les faire en voiture ou encore pire dans un train, parce ce que les signaux rebondissent sur le métal e l’exposition peut se multiplier. Il est important d’essayer de s’arrêter et ne pas marcher quand on parle au cellulaire: en mouvement la force du signal entre le téléphone et la station de radio s’augmente.

31 October, 2011