Japon : Un mini sous-marin va cartographier la contamination à Fukushima

Japon : Un mini sous-marin va cartographier la contamination à Fukushima

Les équipes d'Areva du Business Group Aval ont annoncé avoir mis à la disposition de ses partenaires japonais deux nouvelles solutions pour cartographier et décontaminer la zone des 20 km autour de Fukushima.

Ces innovations sont le fruit d'une collaboration exemplaire initiée au lendemain de l'accident de Fukushima entre les équipes des BU Valorisation, Recyclage et d'Areva Japon pour le traitement des eaux contaminées.

Il s'agit tout d'abord d'un mini sous-marin, le ROV (pour Remotely Operated underwater Vehicle). Equipé d'une sonde, il réalise des relevés des fonds marins et transmet les informations permettant, après traitement, de visualiser sur une carte les « taches » de contamination. Après formation des équipes de l'Agence de l'énergie atomique japonaise (JAEA) à son pilotage, il sera utilisé pour cartographier les lacs dans les environs de Fukushima.

L'autre solution concerne une unité de tri des terres faiblement contaminées par les radionucléides, développée par Areva en partenariat avec GRS Valtech. Automatisée et mobile, elle sera capable de séparer les terres saines des terres contaminées à un rythme de 100 tonnes / heure. Des essais sont prévus dans la région de Fukushima durant l'été avec ses partenaires japonais ATOX, Chiyoda Technol et SKS.

A ces deux solutions s'ajoutent d'autres mesures liées à la contamination des routes ainsi qu'un drone capable de cartographier des zones contaminées difficiles d'accès, prototypes qui opèrent depuis plusieurs mois dans la région de Fukushima.

27 June, 2013