Net-Zero College Comunity

Net-Zero College Comunity

Dans la recherche mondiale de l’efficacité énergetique et des consommations zéro, apparait un projet interessant soutenu par l’University of California, à Davis West Village, retenu le plus grand projet de ce genre dans la région.


Avec deux importantes sociétés de construction, spécialisées dans le bâtiment soutenable (Carmel Partners et Urban Village), les chercheurs et les étudiants de l’Université ont élaboré le projet de 315 éco-appartements et une zone commerciale et recréative de 42.500 m2.
La première phase des travaux devraient être terminée jusqu’à 2013. L’idée d’arriver à une valeur d’énergie nette presque zéro s’est developpé à partir de deux conceptions fondamentales, comme l’explique Nolan Zail, project manager de Carmel Partners: „Avant tout il faut trouver le systême pour réduire les consommations et à la fois satisfaire la demande énergetique sur place, en installant des systèmes de sources renouvelables.”
Les habitations réalisées par la Net-Zero College Comunity – c’est le nom du projet – seront munis des plus efficaces techniques de contrôle passif des consommations: un degré élevé d’isolement pour réduire la demande de réchauffement ou de raffraîchissement, un degré élevé d’éclairage naturel et la technique du solar reflective roofing, couvertures constituées d’une surface reflètante capable de repousser les radiations solaires en excès, sans surchauffant les lieux intérieurs.
Tous les édifices, résidenciels et commerciaux, sont associés à des systèmes efficaces pour gérer complètement les consommations de l’habitation de son propre smartphone.  Le projet arrive jusqu’à la petite échelle, en s’occupant des objets d’usage quotidien comme les électrodomestiques, les robinets, les systèmes d’obscurcissement extérieurs et intérieurs. On promit de réduire la consommation énergétique de 50%.
La production énergétique se réalise exclusivement grâce à un établissement solaire photovoltaïque de 4MW, qui fournira de l’énergie à la comunauté entière. L’apport de l’université est tout autre que marginal: le team sélectionné a élaboré un établissement prototype particulier à biomasse, capable de produire du biogaz des déchets animaux et végétaux, et aussi du système de recueillement des déchets produits des habitations.
Même le réseau des transports a été planifié et intégré au système Net zero energy, soit les déplacements internes dans le campus, soit les rattachements avec la ville de Sacramento se réalisent par un systême de mobilité soutenable électrique, et aussi grâce à une planification attentive des parcours pédonaux et cyclables.
Sid England, vice-chancelier de l’Université, adjoint à la soutenabilité, a souligne l’importance de la collaboration avec le secteur privé. „Nous espérons de créer un modèle de référence fonctionnant, qui pourrait être adopté par les autres instituts aussi” – a-t-il déclaré.

19 January, 2012